top of page

Camille Krim

Camille Krim

Camille Krim a grandi à Tours et a fait ses études à L’EESI Poitiers. Elle a obtenu son Dnsep avec les félicitations du jury en juin 2023.

En cette période où le doute existentiel s’insinue partout, questionnant les certitudes individuelles et sociétales les mieux enracinées, un effort de mise à plat pour y voir clair face aux mutations d’un monde semblant se noyer sous l’emballement de sa propre dynamique, anime l’univers de la création artistique. Nombre de plasticiens orientent leurs recherches sur les failles du système, déconstruisant les savoirs existants, débusquant derrière un geste, une image, une pratique, un sens caché, un déni, un stéréotype qui sur le fond les invalide.
Camille Krim évidemment consciente de ces défaillances et de leurs enjeux, adopte une attitude constructive. Face au défi du délitement, elle réagit selon la théorie du verre à moitié plein. En réponse au catastrophisme d’un collapse annoncé, elle soutient la vision positive de solutions possibles.
Si elle conçoit la nécessité de se remettre en cause, son approche n’est pas celle d’un nihilisme déconstructif. Ce qui est, dès lors qu’il peut être perçu en tant que lieu de mémoire et support d’affect, recèle en lui les moyens de sa réorientation dans le sens souhaité. Des faillites, des déchets, des débris, des ruines Camille Krim retient d’abord l’émotion, l’inscription d’un vécu, un potentiel de rebond aussi. Leurs dimensions sociales et historiques l’emportent dans une logique positive de dépassement.

Ses oeuvres:
bottom of page